C’est vraiment dommage !

Je viens d’afficher dans les vitrines la cessation d’activité :

Oh ben c’est dommage, vous arrêtez ?
Mon client que j’adore
Oui, je change d’activité, je pars tenir un autre magasin …
Moi
Oui mais c’est dommage d’arrêter, ce genre de petit magasin, avec tous ces jouets en bois, ça ne marchait pas ?
Mon client que j’adore
Si et ce n’est pas dommage, j’ai décidé simplement de partir sur un nouveau projet…
Moi
Ah… mais c’est dommage, c’est important les magasins comme le votre, avec les jouets de qualité, peut-être qu’il n’y a pas la clientèle pour ça ici ?
Mon client que j’adore
… ben oui alors, c’est dommage c’est vrai…
(Elle part en me souhaitant une bonne continuation, précisons encore que je n’ai jamais vu cette dame une seule fois en 3 ans dans mon magasin… c’est dommage ?!)
Moi

Anecdote proposée par Romain de Captaine Romain.

Commentaires

commentaires